Passage Brady, le Little India parisien

passage-brady

L’Inde à Paris, sur 200 mètres

Non loin de la célèbre gare de l’Est, il est possible de s’évader à l’autre bout de la planète, le temps d’une balade ou d’un savoureux repas.

Alors que des centaines de parisiens ne font que passer, il suffit pourtant de lever les yeux au ciel pour remarquer le nom de ce passage couvert inscrit en grosses lettres blanches : le passage Brady. Les odeurs de safran, curry, curcuma et autres senteurs exotiques qui y règnent nous transportent loin, loin, très loin…

Little India et ses magasins

Coiffeurs, vendeurs d’étoles, épiceries indiennes et pakistanaises côtoient les classiques du boollywood, bijoux et autres costumes traditionnels. On pourrait très bien être à New Delhi, en train de faire quelques emplettes. À ce propos, ici c’est LE lieu pour trouver les fruits et légumes inconnus au bataillon parisien. À la recherche de  chayottes, de carvis ou de dudhis ? Vous êtes au bon endroit ! À cela s’ajoutent les riz parfumés, essences orientales, thés et autres trésors culinaires du sous-continent. En bref, c’est une véritable explosion de couleurs et d’arômes.

Des restaurants à perte de vue

On ne va pas se mentir, la plupart des visiteurs viennent surtout pour goûter aux classiques indo-pakistanais du coin. Outre les légendaires biryanis, palak paneer et samossas, un incontournable de l’Inde fait aussi partie du paysage : les rabatteurs. Brady ne serait pas Brady sans ses célèbres VRP à l’entrée des restaurants, usant de leurs plus belles stratégies commerciales pour attirer la clientèle. Pas de doute, l’Inde n’est qu’à quelques stations de métro…

Adresse

46, rue du Faubourg Saint-Denis 75010

Paris, France

Informations complémentaires

Horaires : ouvert du lundi au samedi, de 09h30 à 23h30 et le dimanche, de 18h à 23h30.

Prix : variable selon les restaurants, entrée du passage gratuite.

Téléphone : 07 83 66 98 24

Site web : non existant.

Accès PMR : oui (à l’entrée du passage).

Article réalisé pour Cactus Insolite, susceptible d’être modifié par le client.

Partager cet article

La Pagode de Monsieur Loo

pagode-loo

Un hôtel très particulier

Si l’on vous dit pagode à Paris, rien d’original jusque-là, compte tenu du nombre d’édifices religieux présents dans la capitale. Pourtant, celui-ci fait exception à la règle. Non, il ne s’agit pas là d’un temple bouddhiste mais bel et bien d’un hôtel particulier rendant hommage à l’Empire du Milieu.

Un brin de Chine chez Haussmann

Au beau milieu de la rue de Courcelles, la Maison Loo règne en maître, toute de rouge vêtue. Alors que tout dans son esthétique respire l’histoire impériale, elle n’a pas toujours eu cette apparence. Il s’agissait à l’origine d’un hôtel particulier haussmannien du XIXe siècle, comme on en trouve un peu partout dans le quartier. En 1925, un collectionneur d’art curieux s’y intéresse de plus près et décide de le racheter, pour faire honneur à son pays natal. L’hôtel subit alors toute une série de transformations. Outre son revêtement complet en rouge, il fut rehaussé de deux étages (avec une pagode en tuile à chaque niveau) et doté d’un superbe portique. Pour la petite histoire, ce dernier fut installé devant l’entrée afin d’empêcher les mauvais esprits de rentrer.

Des visites très prisées

On ne peut avoir accès à l’intérieur que durant les expositions et les salons, qui ne sont que trop peu fréquemment organisés. Les plus chanceux apprécieront l’ambiance exotique des lieux, qui s’élève au même rang (si ce n’est plus) que son aspect extérieur. Mais pour l’instant, motus et bouche cousue. Nous vous laissons découvrir par vous-même la magie de cet endroit unique.


Adresse

48, rue de Courcelles – 75008
Paris, France

Informations complémentaires
Téléphone : 01 45 61 06 93
Horaires : selon les évènements organisés

Tarif : Idem

Accès PMR : non

Article réalisé pour le compte de Cactus-Insolite, susceptible d’être modifié par le client.

Partager cet article

Les villages traditionnels de l’Alsace du Nord : si le Bas-Rhin m’était conté

villages-alsace

L’Alsace du Nord s’étend sur l’unité urbaine d’Haguenau et abrite plus de 140 communes en son sein. Parmi elles, de magnifiques villages pittoresques traduisent toute l’importance traditions alsaciennes encore fortement présentes aujourd’hui. Châteaux médiévaux, églises, habitations troglodytiques et tant d’autres trésors font partie intégrante de l’Alsace du Nord. Continuer la lecture de « Les villages traditionnels de l’Alsace du Nord : si le Bas-Rhin m’était conté »

Partager cet article

Notre-Dame-de-la-Garde : emblème de Marseille

Notre-Dame-de-la-Garde

Surplombant la Cité Phocéenne, Notre-Dame-de-la-Garde veille au grain sur les citadins. Quel que soit le quartier, on aperçoit sa façade immaculée hissée depuis les hauteurs, à 147 mètres au-dessus de la ville.

Pour accéder à la basilique, empruntez le joli escalier drapé de blanc à la rampe finement sculptée et passez par le pont-levis. Ce dernier constitue un témoignage des premières construction de Notre-Dame-de-la-Garde, érigée à l’origine par François Ier en 1524 afin d’assurer la défense de la ville. Le pont fut remplacé au XIXe siècle mais il n’en reste pas moins toujours opérationnel et se voit relevé chaque soir.

Face à la basilique, admirez son architecture romano-byzantine. La façade extérieure, élégamment habillée de baies et colonnes, est surmontée d’un clocher carré haut de 41 mètre. Levez les yeux et contemplez son campanile servant de socle à l’immense statue dorée de la vierge (portant l’affectueux surnom de « bonne mère »), mesurant 11 mètres de haut.

L’antre de la basilique, quant à lui, est d’une richesse chromatique impressionnante. Observez l’alternance de marbre blanc, rouge et de tableaux de céramique répartis en 1200 m2 de mosaïque. L’ensemble forme une extraordinaire palette de couleurs, dont l’or reste le fil conducteur. Les origines de ces magnifiques matériaux proviennent de toute la méditerranée, traduisant un éclatant mariage entre Orient et Occident, de l’Italie à la Grèce, en passant par l’Algérie. Les murs se parent également de tableaux et d’objets constituant les offrandes faites à l’église en signe de reconnaissance.

Notre-Dame-de-la-Garde.exterieur

© Jean-Pierre Dalbéra

Avant de quitter cette basilique séculaire, attardez-vous sur le parvis offrant une vue panoramique sur tout Marseille, notamment le Vieux-Port et la cathédrale de la Major, cernés d’une rivière de collines. Sans doute le plus beau panorama sur la cité.

Partager cet article

Les grands lacs de la Forêt d’Orient

Lac-Piney

Le Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient fait partie des plus majestueuses réserves de l’Aube. Ses 70 000 hectares sont répartis entre différents secteurs : la Champagne humide, crayeuse et la vallée de l’Aube où viennent se lover les trois grands lacs de la Forêt d’Orient. Troisième réserve aquatique de France, ils attirent tout naturellement une vaste palette d’oiseaux ravissant les passionnés d’ornithologie. Munissez-vous de vos plus belles bottes de pluie et partez explorer cette contrée sauvage où l’eau azur se dessine entre des bandes de terre sinueuse et drapée de vert. Continuer la lecture de « Les grands lacs de la Forêt d’Orient »

Partager cet article

La réserve naturelle de Scandola : une presqu’île intacte

Réserve_naturelle_de_Scandola

Logée au sein du Parc Naturel Régional de Corse, la réserve de Scandola dévoile ses terres sauvages au nord du golfe de Porto. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle abrite 900 hectares d’espace terrestre et 1000 hectares dédiés à la Grande Bleue. Continuer la lecture de « La réserve naturelle de Scandola : une presqu’île intacte »

Partager cet article

Notre séjour à Monterey, petite côte d’azur californienne

monterey-ishermans-wharf

Jour 3 (suite) : Arrivée à Seaside, chez Jim !

Monterey étant une petite ville côtière charmante mais aux prix assez excessifs, nous avons décidé de nous arrêter dans les environs, à Seaside, une petite banlieue en tous points semblable à l’image que l’on se fait des suburbs résidentiels : maisonnettes blanches au toit assez bas, garages en pente et petits coins de jardins proprets… Encore un peu et l’on se croirait dans un épisode de Desperate Housewives Continuer la lecture de « Notre séjour à Monterey, petite côte d’azur californienne »

Partager cet article

De Los Osos à Los Angeles, en passant par Malibu !

LA1

Jour 5 : En route pour LA

Cap sur Los Angeles ce matin ! Mais avant de mettre les voiles, nos hôtes nous ont gentiment laissé quelques pâtisseries pour le petit déjeuner, mais aussi de quoi nourrir les chèvres ! Nous voilà partis pour une session ranch à l’américaine. Poules, chèvres, chats, brebis et chevaux sont également du voyage, pour mon plus grand bonheur. Continuer la lecture de « De Los Osos à Los Angeles, en passant par Malibu ! »

Partager cet article

Parc Naturel Régional de Lorraine : bienvenue en terre d’évasion

Répartis sur trois départements lorrains (Moselle, Meurthe-et-Moselle et Meuse), le Parc Naturel Régional de Lorraine étend ses terres sur environ 2100 hectares. Partagé entre les teintes cristallines de ses eaux, le camaïeu de vert de ses vastes espaces boisés agrémentés de coloris ocre et orangés apparaissant au gré des saisons, le parc dresse le portrait d’une nature saisissante. Continuer la lecture de « Parc Naturel Régional de Lorraine : bienvenue en terre d’évasion »

Partager cet article